Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

30 Avril 2007


Comme toute bonne chose à une fin, nous nous levons ce matin là à 5h pour partir en direction de l’aéroport d’Osaka.

Méconnaissant totalement les heures des trains, nous y allons un peu à l’aveuglette et pour une fois, nous aurons de la chance. Un train arrive rapidement pour la bonne destination et nous voilà à dire au revoir au japon avec ce dernier voyage sur une ligne qui exceptionnellement n’appartient pas à la JAL ^_^’’

On arrive une heure plus tard à l’aéroport où j’aurais la très très mauvaise découverte de me voir payer un supplément de poids. Les valises ne doivent pas dépasser les 20kilos. La mienne n’en fait pas moins de 29. A priori, ils acceptaient un dépassement de 5, je me dois donc payer pour 4 kilos en trop. Un tarif bien abusif que je n’ai guère le choix, ne me voyant pas ouvrir la valise en plein milieu pour jeter ce qui ne vaudrait pas le coup d’être emporté u_u Mais où se trouve la surprise, quand chaque jour durant j’ai honteusement ajouté et ajouté à cette trop grosse valise ^_^’’ Quoiqu’il en soit, c’est définitivement dégoûtée de cette mésaventure de dernière minute que je passe la douane pour me consoler avec quelques achats de toute dernière minute.

Finalement installée dans l’avion, je termine de rédiger mon carnet de voyage qui aura reçu chaque soir durant le résumé de mes journées, mes sentiments et toutes les émotions vécues en journée. J’ai quelques regrets dont celui de ne pas avoir vu le japon en pleine floraison des Sakura. Quelques regrets d’achat loupés. Des trucs que je regrette de ne pas avoir acheté et d’autre que je regrette d’avoir pris pour leur poids ou inutilité ;p Mais finalement, le bilan reste assez positif.

Beaucoup d’idées reçues n’étaient pas au rendez-vous !

Principalement, les japonais ne sont pas à ce point, les rois de la propreté et de la bienveillance. Ils sont parfois aussi crades que les autres ^_^’’ Tout dépend, comme chez nous, des quartiers que vous visitez et de l’heure ou vous les visitez : Car en fin de soirée, les gens ayant trop bu qui dégurgite sur le quai des gares de banlieue…. Si le lendemain tout est propre, c’est juste que le service de nettoyage du pays est ultra efficace ^_^’’ De ce fait, oui, j’ai croisé des trottoir sales, des gens parfois peu aimables, des grand-mère qui nous ont doublé dans les file d’attente sans honte, des gamins insupportables et adolescents irrespectueux au possible comme dans le musée d’Hiroshima… C’est logique, y’a pas de raison que ce pays soit si miraculeux.

Maintenant, ils sont à l’inverse de chez nous, travailleurs au possible, patients comme tout et généralement très aimable et près à rendre service à tout instant ! Et leur amour et respect du travail fait que tout fonctionne mille fois mieux. Pas de grève surprise ou des transports toujours à l’heure à la seconde prêt. Et c’est sans compter sur une vie finalement peu cher pour le touriste près à vivre à la nippone. Nourriture et logement étant réellement bien moins cher que sur Paris ! Et pour une française qui aime plus que tout manger, chaque plat mangé fut franchement de vrai délice ^_-

Un bilan donc positif qui se termine par une vraie volontée de retourner au pays du soleil levant.

Après avoir passé plus de trois semaines sur un circuit ultra touristique et classique, je souhaiterais d’ici quelques années y retourner pour visiter avec peut-être moins de stress Hokkaido, l’île du Nord pour ses parcs et Okinawa, l’île du Sud pour sa couleur de vie, avec bien évidement une nouvelle incursion de Tokyo et si cela était possible, pourquoi pas gravir le mont Fuji !

De nouveaux grands projets donc, qui nécessite quelques nouvelles économies ;p et qui je l’espère auront lieu bientôt. Qui sait, peut-être après les quatre prochaine années de vie passé sur ce site à vos cotés ^_-

Commentaires

Haut de page


Visites du jour

Envol pour Paris

Budget jour (visites, repas, transport) : 870 ¥ (6 €)


Journée précédente