Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

05 Avril 2007


Après 4 années dénuées de tout voyage et deux années sans vacances (Parce qu’une semaine de congé par an, ce n’est pas des vacances pour moi ;p), me voilà enfin au Jour J du grand départ ! A moi près de 26 jours au pays du soleil levant. Mis à part la destination, rien que de savoir que je vais enfin pouvoir faire une vraie pause dans ma vie professionnelle quelque peu stressante et stopper l’espace de quelques semaines, 3ans et demi d’update hebdo de ce site, ça faisait vraiment du bien au moral.

Pour nous rendre sur la « Terre Promise » nous prenons un vol Air France jusqu’en Corée du Sud avant de passer par la Koréan Air pour finir les derniers kilomètres. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les plateaux alimentaires made in France et made in Corée se distingueront sans aucune difficulté. Option « Piment puissance 10 » dans chaque plat Coréen, de quoi nous conforter dans le choix du japon en destination finale lol ;p

Blague à part, c’est après 11h de vol, 2h d’escale passée étonnement vite et 2h à nouveau d’avion que nous atterrissons enfin à Narita.

Paris - Séoul

Tout ce que l’on peut dire du voyage, c’est qu’il fut long, il est vrai et fatiguant de part le peu d’espace qu’on peut avoir dans un gros avion surchargé de personne. Mais bon, soyons honnête, pour tout ceux qui ont un jour passé leur journée ou nuit à mater la télé par pur plaisir de ne rien faire, avachi sur le canapé du salon (vieux souvenir de mon époque d’étudiante lol). Ca change franchement rien o_o

Séoul - Narita

Non seulement, on vous sert à votre place des repas réguliers, mais vous avez votre petite télé perso (et la zappette qui va avec) et un choix immense de film tout juste sortis au ciné (Une trentaine de film comme Casino Royale, la Môme, Happy Feet…), pas moins de série Télé, reportage, ou jeux interactif (comme "Qui veux gagner des millions"). Alors oui, on n’a pas trop le droit de bouger. Mais bon, ce n’est pas l’enfer pour autant. Tout du moins tant qu’on a pas de bébé chouinant à ses cotés (ce qui me fut éviter ici, Dieu merci ;p)


Commentaires

Haut de page

Printemps 2007