Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

08 Avril 2007


Ce matin décollage pour une journée au parc de Ueno, l’un des lieux phares des tokyoïtes voulant fêter les fleurs de cerisiers en pique-niquant dans les parcs.

Le truc « marrant c’est que dés notre arrivé vers 8h30 au parc, nous voyons de jeunes gens isolés commencer à réserver de grande surface pour leur groupe. (Généralement les nouvelles recrues ayant pour « mission » de réserver les meilleurs place pour leurs collègues de boulot : bonjour la pression ;p)

Le truc franchement moins sympa -_- c’est que suite à un hiver historiquement trop doux dans de nombreux pays (dont la France et le Japon) les cerisiers ont fleuri exceptionnellement avec trois bonnes semaines d’avance !

Bilan : les trois semaines que nous devions passer au japon sous les cerisiers en fleurs, seront trois semaines trop tard. Nous ne profiterons donc jamais des paysages éblouissants et presque magiques que cette neige rose enclenche sous son sillage. Et aujourd’hui comme les suivants, ce ne seront que de rares cerisiers tardifs qui nous consoleront de leurs pétales encore vivants.

De ce fait, je serais honnête, si l’ensemble du voyage fut génial et restera un très bon souvenir, l’absence de ces cerisiers en fleurs alors que j’avais attendu ces « images » depuis aussi longtemps que le voyage en lui-même : restera une cruelle déception et enlèvera toute la magie au voyage. Dommage pour moi u_u De quoi haïr un peu plus le réchauffement de la planète ;p

Cela ne nous empêche pas de commencer par visiter un temple et les multiples bâtiments du musée national où l’on trouvera à sa sortie de très belles reproductions de dessin ! Ainsi qu’un jardin ou quelque jeunes femmes habillé dans leur tenue du dimanche accepterons (merci à elles) qu’on les prennent en photo (nos premiers kimono, nous ne pouvions les laisser passer ;p). Remarquez aussi sur les photos, les consignes à parapluie ! (c'est pas chez nous que ca existe ca, pour éviter de les faire gouter dans les allée des musées)

Pour en revenir à Hanami, et surtout au parc de Ueno, il faut donc savoir que c’est un peu l’équivalent (en bien plus grand lol) que notre « Jardin des Plantes » à Paris. C'est-à-dire qu’il renferme, des temples, des musées, un zoo et mille et un emplacement pour flâner ou juste se poser en petit groupe.

On y découvre nos premiers stands de nourriture venus pour la fête (dois-je préciser qu’on s’est régalé de tout ce qu’on a goûté ^_^’’) et les parfums locaux pour de bonnes glaces ;p

Si chez nous vanille, chocolat, pistache et fraise, reste les plus gros classiques. Ici (cf l’image) c’est respectivement :

- Patate douce (ça surprend la première fois, mais après la vanille c’est peut-être la plus présente chez les glaciers ^_^’’),

- Thé vert (pas difficile Tout ce qui est sucré (ou pas) existe au thé vert dans ce pays)

- Vanille (heureusement qu’on la trouve partout quand on veut retrouver un goût de chez soi ;p)

- Cerise (Sakura, soit l’incontournable du jour ^_-)

- Melon (l’un des fruits les plus cher ici)

- et Mangue (parfum le plus rarement vu chez les autres glaciers)

Notre estomac bien rempli, nous visitons le zoo. Les pandas roux y sont magnifiques (de vrai peluche !!) mais ce sera impossible de les avoir autrement que de dos (ou alors l’image est pas belle -_- rageant). En tout cas, ici, les animaux sont tous adorables et vifs, ce qui nous laisse à penser qu’ils ont trouvé un équilibre à leur vie de captifs.

Nous finirons juste avant sa fermeture la visite du Zoo pour nous retrouver par pure hasard au beau milieu d’un petit marché au puce suivie très vite par un nombre incroyable de stand de nourriture (A croire qu’ils mange toute la journée le dimanche o_o)

Finalement, nous terminons cette longue journée par un passage à Amayeko. Un quartier qui doit son nom aux GI qui après guerre venaient là pour faire du marché noir. Depuis, c’est un lieu de passage ou se mêle : fripes, vêtements d’import et stands de poisson. Cosmopolite au possible ou le « made in china » est présent en force. De ce fait, gâteaux, fringues et autre goodies que l’on peut y dénicher sont bien moins cher que partout ailleurs dans la ville !!

Epuisé, nous finirons la soirée au Mac Do (cte honte). Ce sera la première et dernière fois que l’on s’y rendra mais faut avouer qu’ils sont les rares restos à être ouverts 24h/24h. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, si les Combini sont ouvert très tard dans la nuit (ils suivent les horaires des gares) le reste des boutiques et resto ferment assez tôt dans certains quartier u_u


Commentaires

Haut de page


Visites du jour

Tokyo - Quartier de Ueno
- Sanctuaire Tosho Gu
- Parc Ueno Onshi
- Tokyo National Museum
- Jardin zoologique
- Marché aux puces

Tokyo - Rue de Ameyoko
- Rue marchande

Budget jour (visites, repas, transport) : 6.607 ¥ (44 €)


Journée précédente