Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

09 Avril 2007


Ce jour, nous partons tôt le matin, direction la grande banlieue de Tokyo et plus précisément à Mitaka, la ville où se trouve le petit mais non moins célèbre Musée des studios Ghibli. Le truc amusant c’est que dés notre sortie de la gare après avoir tourné 10 minutes dans tout le quartier pour trouver une direction, c’est en retournant à la gare (situé en hauteur) que nous apercevons par hasard le ChatBus consacré à vous faire le trajet Gare/musée. En nous dirigeant vers lui (photo oblige) nous obtenons enfin une piste sur la direction à prendre lol

Comme nous sommes en avance finalement, nous faisons le chemin à pied et découvrons alors tous les 100m des pancartes vouées à baliser le terrain. (Toute la subtilité du Japon où l'on passe sans cesse du "tout ou rien" sur la question de l'aide à la direction spatiale ^_^'') Enfin, ce sera grace à cela, enfin un bout de route sur lequel nous ne nous perdrons pas lol

Sur place on découvre enfin les lieux et ce que je savais déjà : sa presque "ridicule" petite taille pour le thème qu'il aborde. Car tout de même, un studio de production comme celui de Ghibli avec ses dizaines et dizaine de films cultes, n’ayant pas été capable de créer un lieu qui puisse vous occuper plus d’une heure (passage dans la petite boutique non comprise ;p), moi je trouve ca ridicule...

Je ne comprendrais qu’à la toute fin du séjour qu’en fait, ce sont TOUS leurs musées qui sont miniatures ou ridiculement petits ou pauvres en œuvre à y voir. Les Japonais ne semblent pas avoir l'envie, patience ou pire, seulement l'idée de créer des lieux riches et complexe pour la découverte de tout ce qui les entoure. Alors forcément ,Le louvre, le Palais de Versaille ou encore La Cités des Science et autre type de musée de cette envergure Français, ca doit leur faire un vrai éléctrochoc ^_^''

M’étant attendu à cette petite taille, je ne suis toutefois pas du tout déçue et il faut même admettre que les lieux sont sublimes. Mais bon, y’a donc franchement pas grand chose à y voir, ce qui explique sans difficulté que les photos en intérieur soient interdites. Car mise à part un petit film qu’on peut regarder, si c’était permis cela ne servirait plus à rien de venir dans ces lieux. Au passage, même pour la boutique, sachez qu'on peut retrouver quasiment tous les produits dans d’autres boutiques Ghibli qui parsèment le pays (quasiment une dans chaque ville, voir quartier pour Tokyo !)


La matinée passée et le porte-monnaie déjà bien attaqué ;p on reprend le train local direction le centre de Tokyo pour une après midi Shopping à Shibuya ! Avant de déjeuner et de nous y attaquer franchement, on s’arrête pour la photo souvenir d’Hashiko ;D Le célèbre chien, qui à la mort de son maître continuait à venir le chercher chaque soir, espérant le voir rentrer et dont l’attitude avait poussé les tokyoïtes à installer une statut à son effigie après sa propre mort. Aujourd’hui c’est le lieux de RDV des jeunes qui souhaitent se retrouver dans l’un quartier les plus peuplés sur trottoir ;p

Le second « lieu » le plus prisé et surtout le plus reconnaissable est sans nul doute la devanture du célèbre 109, dont l’immeuble trône en bout de rue ! Entre le chien, les miss habillées à la mode locale et ces boutiques de fringues, pas de doute, on est plongé dans l’univers du manga Nana ^__^x

D’ailleurs entre autre achat de la journée, les chaussettes Nippone et pour le clin d’œil une montre chien feront ma plus grande joie.

On termine la journée en re-passant par le quartier de Shinjuku. Après ses rues peuplées de maisons croisées au petit matin, son coin grand bulding et bureau d’affaire visités un midi, nous terminons de découvrir le troisième tiers de ce grand quartier à la nuit tombée. Meilleur instant pour appréhender ces rues peuplées de bars et Pachinko ayant fait la réputation d’un célèbre tueur à gage, devenu pour sa belle, détectives, celui qui répond au nom de code de « City Hunter. » ^__^x

Bon, blague à part, et si on met de coté une foule aussi pressente que dans Shibya en jour d’influence, les lieux sont décevants. Ils se résument à trois rues parallèles peu attrayantes avec comme souvent près de la gare, des ruelles plus sombre encore, où la nourriture semble bonne mais les gens clairement peu accueillant u_u

On ne s’y attardera donc pas et nous rentrerons dîner à l’hôtel après passage à notre petit Combini habituel pour s’y procurer Onigiri & co ^_^x

Commentaires

Haut de page


Visites du jour

Mitaka
- Musée Ghibli

Tokyo - Quartier de Shibuya
- Shopping ;D

Tokyo - Quartier de Shinjuku
- Rue des bars & pachinkos

Budget jour (visites, repas, transport) : 2.323 ¥ (16 €) + 15 € pour Ghibli


Journée précédente