Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

10 Avril 2007


Ce matin-là bien qu’on soit en vacances quelques uns d’entre nous se sont levés aux aurores pour aller visiter le très célèbre marché au poisson de Tokyo : Tsukiji Fish market ^_^x

Sur le chemin, je découvre cette exception nippone : les quai de métro qui indique les wagon réservé aux femmes ^_^x Bon à l’heure qu’il est (départ de l’hôtel vers 6h30) y’a pas des masses de monde du coté de mon quai ;p Mais à priori, les fins de journée c’est utile pour éviter les pervers (j’avouerais être presque déçu de n’en avoir jamais croisé un lol ;p)

Blague à part, nous découvrons donc l’immense marché aux poissons qui approvisionne toute la capitale !

En premier lieu, impossible de faire l'impasse sur les tonnes de thons présent, qu'ils soient déjà gelés ou tout juste pêchés !

A cela s'ajout de multiples espèces marines totalement inexistantes sur les étales françaises O_O

Impossible de savoir avec exactitude ce que sont certaines espèces ^_^’’ Mais le plus « flippant » sera sans aucun doute, les Moules nippones, qui sont en tout point comme les notre à un détail prêt ! Une moule en Europe ça fait… dans les 5cm de long. Chez eux, c’est minimum 30 bon cm !!!

Affolant ^_^’’

Après avoir longuement recherché la sortie du marché (dingue comme j’aurais pu me perdre environ toutes les 2h dans ce pays u_u) et passé acheter l’un de ces célèbres couteaux affûtés devant soi (qui depuis mon retour en France coupe comme j’ai jamais vu un couteau couper O_O) nous rejoignons le reste de « l’équipe » aux portes d’un des temples les plus connus et réputé de Tokyo : le temple Sensoji.

Comme c’est le tout premier temple que l’on visite vraiment, j’y craque facilement pour acheter l’un de ces bracelets porte bonheur (un peu comme celui de Kyo dans Fruits Basket ;)).

Puis je tire au sort la baguette qui vous donne un numéro, qui lui-même vous ramène à des tiroirs où se trouve votre message de bonne ou mauvaise fortune ! La tradition veut que s’il s’agit de bonne fortune, on garde le papier. Mais que dans le cas contraire, on fait un nœud avec sur une branche d’arbre ou un emplacement spécialement réservé à cet usage, pour conjurer le mauvais sort. J’ai gardé le papier, car eu la chance d’y lire : Best fortune ! (Au passage, sachez que généralement ce genre de papiers est écrit exclusivement en japonais. Mais sur Tokyo, ce temple est tant visité que tout est aussi écris en anglais ^_^x).

Histoire de faire la totale, je jetterais aussi une petite pièce dans les urnes placées aux pieds de chaque temple. Là, le truc c’est de bien viser pour ne pas toucher les barres de bois qui se trouvent sur l’urne. Bon sur le moment je ne le savais pas alors j’ignore si mon vœux sera ou non exaucé ^_^’’ (mais j’espère que si ;p)

Passé ces anecdotes, les lieux sont sublimes qu’il s’agisse des plafonds peint ou des petites bâtisses situées derrière le temple entre deux petits jardins des plus typiques !

Après la visite des lieux, petite pose dans une chaîne de restaurant local consacré au curry (miam !!) puis on embarque dans un bateau aux formes très futuriste : le Suijobasu (dessiné par Kimiko, le créateur d’Albator ;D) pour se rendre sur la presqu’île d’Odaïba. Tokyo est si petite (A leurs yeux, car ca reste une vraie megalopole), que les hommes avancent doucement mais sûrement sur la mer !

La traversée est sympa et permet de voir des merveilles architecturales, comme la pauvreté avec les rangées de SDF qui longent les bords de mer...

Sur place, on découvre un lieu qui fait la part belle aux distractions, avec entre autre : un centre commercial, la grande roue de Tokyo (qui s'illumine la nuit ^_^x), des arcades et plein d’autres choses, dont la très surprenante réplique de la statue de la liberté. Avec celle de la Tour Eiffel, et un pont qui ressemble à s’y me prendre à ceux de San Francisco, on se dit que les japonais, aiment vraiment construire chez eux ce qui leur plait chez les autres ^_^’’

Déconcertant à la longue.

On fini la journée par un dernier shopping, dans une boutique des studio Ghibli que l’on dévalisera littéralement.

Puis dîner dans notre premier sushi bar !

Comme chaque jour depuis le départ, c’est sans difficulté qu’on s’endort de retour à l’hôtel. La journée fut longue et celle à venir s’apprête à être pire (Mais pour rien au monde, j’échangerais à cet instant, ces longues journées de découvertes par de plus courtes de travail ;p)

Commentaires

Haut de page


Visites du jour

Quartier de Tsukiji
- Tsukiji Fish market (marché aux poissons au petit matin)

Quartier d'Asuka
- Nakamise (rue marchande menant au temple)
- Temple Sensoji
- Sanctuaire Asakisajinja
- Navette Suijobasu reliant Asakusa à Odaïba (bateau dessiné par Kimiko)

Quartier de Odaïba
- Statut de la liberté
- Vue du Pont Rainbow
- Palette Town (Tour dans une Grande roue de Tokyo)
- Tour dans le monorail (métro sans conducteur) pour repartir.

Budget jour (visites, repas, transport) : 2.323 ¥ (16 €)


Journée précédente