Retour

Un muffin au Japon | Printemps 2007

16 Avril 2007

Ca y est ! Au revoir Tokyo ! Ce matin, nous partons de la capitale pour commencer notre « périples » à travers l’île de Honshu. Pour commencer, nous montons un peu dans le Nord, pour la ville de Nikko !

Pour nous y rendre, il nous faudra prendre deux trains et traverser un bout de campagne. Une fois arrivées, surprise des moins plaisante. Un micro climat semble s’être installé. Car non seulement il pleut averse mais il fait horriblement froid u_u

Après avoir non sans mal trouvé notre hôtel (un peu perdu au milieu de nulle part ^_^’’), nous y laissons des valises trempées pour repartir visiter la région. Pour notre première excursion, nous prenons un bus pour monter le long d’une montagne (dont j’ignore complètement le nom ^_^’’) pour aller visiter les chutes de Chuzenji-ko.

Là c’est même plus de la pluie qui tombe mais une neige glaciale u_u

Trop frigorifié et la vue étant quasi nul à cause du brouillard, nous nous abritons dans une boutiques de souvenirs faisant aussi restaurant, pour nous réchauffer et déjeuner. Les gens y sont plus qu’accueillants, discutant avec nous sans que personne ne se comprenne de trop lol. Charmant tout plein. On assiste aussi en direct au sport local ! La région étant fortement peuplée de singes en liberté (qu’il est strictement interdit de nourrir), ces derniers ont pour habitude de venir piller les magasins. Pour cela, c’est sans aucune difficulté qu’ils ouvrent les portes entre silencieux dans les lieux et chaparde des paquets de gâteaux.

On mangeait tranquillou quand un cri survint dans nos oreilles (j’ai cru avoir une crise cardiaque ^_^’’) Et là on découvre notre hôtesse courir dans la rue et revenir avec les boites chapardées. Après quoi le grand père de la maison tint la garde. Le plus drôle c’est le chien qui lui aura à peine ouvert une paupière. Trop vieux pour jouer son rôle : mdr ^-^

La pause déjeuner auprès du Poêle à gaz terminée, nous ressortons dans le froid glacial découvrir les chutes.

On y voit d’abord pas grand-chose u_u Mais le temps de descendre à leur pieds, la brume se lève et on les découvre enfin dans toute leur splendeur !!!

Mais bon, le froid ne baissant pas, on décide de ne pas faire le tour du lac et redescendre dans la vallée.

Sur place on tombe un peu par hasard sur les chars fleuris de chaque quartier qui traversent la ville pour se réunir sur la place centrale. C’est le début du Yayoi matsuri (la fête des fleurs, même si ici à l’inverse de Tokyo, les cerisiers sont tardifs et les fleurs encore en boutons).

Le principe, est de suivre le char de son quartier et/ou de parcourir la ville à la recherche des autres chars. Car tous vous confie une sorte de petite écharpe blanche sur laquelle, vous devez collectionner les tampons des différents quartiers. A chaque fois que l’on trouve un char, on demande à ce que la personne assignée à la tache vous tamponne votre écharpe. A cela il vous offre aussi un petit cadeau représentatif de leur quartier. (Plaquette de vœux en bois pour celui où se trouve le temple, des cartes postales pour celui ou se trouve l’Office du tourisme etc…)

C’est amusant tout plein et cela permet de croiser plein de gens qui vous demande combien de chars vous avez trouver. On y croise d’ailleurs un écossais plutôt sympathique et qui n’a visiblement lui pas froid du tout, se promenant sans soucis en kilt alors qu’on se gèle vraiment lol ^_^’’

Finalement, le froid aura raison de nous. Après avoir trouvé quand même 6 chars sur 10, nous rentrons à l’hôtel.

Profitant sur le chemin de la vue du célèbre Shinkyo Bridge. C’est un pont tout de rouge, construit pour permettre au seigneur des lieux de traverser la rivière. A l’époque, lui seul pouvait l’utiliser. A priori, le peuple, lui, devait faire un détour (ils aimaient les trucs pratiques lol ^_^’’)

Même si le soleil n’est plut, il est encore tôt mais le grand air nous a épuisé. Et puis l’avantage de notre hôtel est qu’il s’y trouve un Onsen privée où l’on peut s’y rendre seul. Sauf qu’avec le froid ambiant, la différence de température est trop grande pour mes petites jambes. Impossible de m’immerger ^_^’’ ceci étant, juste s’arroser d’eau chaude sur le bord du bassin est aussi agréable. J’espère juste pouvoir un peu mieux en profiter le lendemain.

Commentaires

Haut de page


Visites du jour

Nikko
- Chutes d'eau de Chuzenji-ko
- Yayoi matsuri (Festival des chars fleuris)
- Shinkyo bridge
- Onsen

Budget jour (visites, repas, transport) : 4.305 ¥ (29 €)


Journée précédente